Maroc : Fès s’éclaire au biogaz en valorisant ses déchets

morocco-165767_1280Depuis juin dernier, la ville marocaine de Fès produit de l’électricité à partir d’une centrale électrique au biogaz issue de la valorisation des déchets ménagers de la ville. D’une puissance de 1,12 mégawatt cette centrale couvre déjà le tiers des besoins de la ville.

Résultant d’un partenariat entre la municipalité, le ministère de l’Intérieur et Ecomed, une société américaine spécialisée dans le traitement et la valorisation de déchets solides,  la centrale électrique de biogaz a nécessité un investissement de plus de 9 millions €. La réhabilitation de cette ancienne décharge a en effet exigé la couverture des déchets, l’installation des ouvrages de collecte, le traitement des lixiviats et l’évacuation des eaux de pluie.  S’étalant sur une superficie de 110 ha, le site traite entre 750 tonnes et 1 000 tonnes de déchets, pour une ville comptant 1,2 million d’habitants.

L’usine a une capacité nominale de 5 mégawatts et sera amenée à terme, à couvrir la totalité des besoins en éclairage public de la ville. D’ici là, prédit le directeur d’Ecomed, « avec un générateur à gaz d’un mégawatt, nous devrions réaliser en 2016 un chiffre d’affaires de 750 000 euros ». Il souhaite même pouvoir très vite doubler voire tripler la production d’électricité.

Plus d’informations au lien suivant.

 Imprimer

Laisser un commentaire

*